dimanche 30 décembre 2007

Tu m'as menti...
Je m'étais empêché de te lire pour ne pas me blesser,
mais tu m'as menti.
Tu m'as trahi
Tu m'accusais...
Avoir le courage de ses émotions, de ses sentiments...
J'me sens comme une gourde, une pute, une pétasse, une épaisse, un cul à fourrer

J'ai jamais été capable de baiser un homme en pensant à un autre. Jamais. S'il devait y avoir ébats, je me faisais de glace, me concentrant sur ma jouissance à moi seulement.
Je me suis fait trahir.... Je suis blessée.

Je me souhaite une meilleure année 2008 avec du bonheur et rencontrer un homme qui s'interesse vraiment à moi et avec qui je peux me laisser aller à aimer et à vivre, qui saura me faire vibrer autant que toi mais qui me traitera avec respect. Je mérite, il me semble d'avoir un peu de respect. Je ne suis pas une connasse, une sans esprit. J'ai énormément à offrir...
Oui je t'ai ouvert la porte pour me blesser et c'est ma faute. J'ai vraiment cru que tu étais sincère dans ce que tu me disais...Blâme à moi.

samedi 29 décembre 2007

Quand les mots blessent

C'est difficile d'être soit même quand on sent que l'on peut décevoir ou blesser.
Pour moi en fait, c'est la bataille de ma vie.
Je me suis donnée comme mission dans la dernière année, de n'être que moi. Sincère à mes besoins et mes désirs.
Mais je blesse.
Je déçois.
Et je ne peux qu'être désolée d'être moi-même.
Mais personne ne devrait être désolé d'être authentique.
Ca fait des mois que mon autre blog est pratiquement inactif.
Il blesse encore.
On me dit souvent, que je ne dois pas absorber le malheur ou le bonheur des gens.
Logiquement, je sais que je devrais être plus détachée, mais je n'y arrive pas.

___________


Bon.. J'ai mal au ventre.. je suis troublée. voir son nom me boulverse encore.
J'ai pourtant passée des belles journées depuis son départ.
Ce soir j'ai mes enfants avec moi.. amour inconditionnel.

mercredi 26 décembre 2007

Ouin. j'ai relis quelques posts écris dans les derniers 6 mois.
C'est pas vargeux hein..
Méchant changement de vie.
Il me semble que je voulais être heureuse moi.
Où ai-je gaffée?
Que s'est il passé?
It wasn't meant to be.. ok..
fine.. Je l'accepte ca.
Mais.. criss.. je vibrais quand je plongeais dans son regard.
Je fondais quand il me touchait.
J'aurais décrocher la lune pour voir un sourire.
Comment me suis-je rendue là.
Moi qui voulais être moi!
Je me suis encore embraquée à fond la caisse...
Pas de demie mesure hein??!!

Qui veut mon coeur? Je le donne.. gratis.. suis tannée !

mardi 18 décembre 2007

Je suis triste et je me sens vide.
J'ai l'impression de me faire déposséder...

Pas parce que je me sépare et que je n'aurai plus la possiblité de
toucher mon petit bonheur, mais j'ai l'impression de perdre tant de
choses.
J'ai créé des liens avec tout son entourage et perdre ses liens là
m'attriste beaucoup.
Je me sens comme si on m'arrachait un trésor.
Je déteste les séparation pour ca.
En plus, ca nous mets dans la face vraiment qui nous estiait ou pas et
ca c'est jamais agréable de se rendre compte qu'on est juste une
commodité.

Mon petit bonheur n'est ps là cette semaine. On s'habitue à ces
petites bêtes là même s'ils nous portent aucune attention. Je vais
m'ennuyer de sa présence. Le lit sera froid et vide.
En près de 20 ans, je commence ma vie de célibataire. Ca me désoriente.
Je sais que c'est la meilleure solution pour tout le monde mais j'ai
peur de me sentir si seule et si non interessante, que je m'accroche à
la première personne qui me donnera de l'attention.
Même avec le temps, je suis plus sage et je me connais plus, le besoin
d'avoir quelqu'un près de moi, le contact humain est si important que
j'ai peur de faire un mauvais move ou de me laisser porter par le flot
sans m'arreter pour voir si c'est vraiment ce que je désire.

Je sais pourtant ce que je veux, et ce que je ne désire plus avoir,
mais je ne fait plus confiance à mes émotions, mes sentiments.

La maison va me sembler vide cette semaine.

mardi 11 décembre 2007

J'ai peur
Je suis inquiète
J'te sens plus
J'te sens loin
Je suis malade
Malade de toi
C'que j'voulais
C'que j'bâtissais
s'effrite chaque jour de plus en plus

J'ai peur
Je suis inquiète
Mes projets, mes plans
dérivent, s'enlisent, dérapent
Il est où mon vent? Elle est où ma brise?
J'veux mon calme, ma tranquilité,
mon p'tit nid douillet rempli de bonheur

Rien n'est plus, tout est mort
Le renouveau est sensé être salutaire
Je me retrouve, livrée à moi-même
pour la première fois en 11 ans.
Comment vivre sans contraintes?
Comment vivre sans rendre de comptes?
Comment vivre librement?

Un poids s'est envolé
Je me souhaite une meilleure année
Je me souhaite MOI

dimanche 25 novembre 2007

Le petit matin

Ce matin je me suis éveillée en me disant, hier c'est hier. Aujourd'hui, je vais passer une belle journée.

À prime abord, le plan a du bon.
On se lève, on s'accroche un sourire dans le visage et on efface les journées moroses passées.

La théorie est souvent plus facile que la pratique.

Mon Petit Bonheur s'est collé un peu dans le lit, il a passé un bras autour de moi. Voilà, on est sur la bonne voie. Aujourd'hui c'est aujourd'hui. Hier c'est du passé.
Le plan se forge dans ma tête. Dimanche matin, bon matin pour aller déjeuner. Il me semble que sortir de nos quatre murs ce matin, ca serait bien.

Un glitch dans le plan, le plan a avorté.
Pourquoi les choses ne se passent jamais comme on le veut.
Malgré toutes les bonnes volontés.

Je VEUX être bien.
Je VEUX avoir ma petite vie simple et juste respirer le bonheur.
11:11; faites un voeux.

Suffit-il de vouloir pour pouvoir et réussir?

L'amour de la vie, l'amour tout court est un bien drôle de sentiment.
Je me souviens pourquoi j'avais mis un trait là-dessus.
J'aime
Passionnément
À la folie
À m'en arracher le coeur
La douleur des uns et des autres est le pire obstacle au bonheur
La lassitude, l'écoeurantite, la frustration, la peur, les yeux sans vie, les cicatrices, les regards, les mots, les touchers, les baisers, les espoirs, la confiance, les petits riens qui font qu'une journée est une belle journée...
Progression, aspiration...
Tranquilité, complicité, sensualité...
Méli-mélo
Les mains dans les cheveux, on tire, on arrache.
Les ongles à travers la peau, traces profondes, blessures, la douleur change de place.
La vitesse, les lumières qui filent à toutes allures, la musique, volume au maximum. Trop vite. Fuite. On oublie. On essaie.
Alcool, nicotine, la tête qui tourne. Le coeur qui pompe le sang. Serait-on vivant?

Aujourd'hui n'est plus hier. Aujourd'hui sera-t-elle une belle journée? Aujourd'hui est une autre journée.
J'ai décidé d'être heureuse.
Malgré mes cicatrices, je n'aurai pas mal.
Lâcher prise.

samedi 24 novembre 2007

Pourquoi une si longue absence...

Parce que je déteste être redondante.
Parce que mes mêmes bêtes noires sont toujours là.
Parce que je déteste passer pour une personne qui se sent victime.
Parce que je déteste me plaindre.
Parce que j'aimerais avoir tant d'autres choses à dire.
Parce que j'ai tellement peu confiance en moi que je me valorise que par ce que les autres veulent bien me laisser voir ce qu'ils pensent que je vaut et que bien franchement, ce que je vois dans les yeux de mon entourage ne m'aide pas beaucoup à reprendre mon estime de moi.

Because I'm a fucking bitch
Who thinks only about her
Who yells, screems, cries
Who is tired of all the daily bullshit
Who doesn't do anything for anybody else
Who is the worst friend ever
Who is the worst wife or girldfriend which ever you want
to call it

Who is nothing than a shadow of a mother
Those are my daily thaughts
Those are my sacry thaughts
Your Birthdate: November 1

You are a natural born leader, even if those leadership talents haven't been developed yet.
You have the power and self confidence to succeed in life, and your power grows daily.
Besides power, you also have a great deal of creativity that enables you to innovate instead of fail.
You are a visionary, seeing the big picture instead of all of the trivial little details.

Your strength: Your supreme genius

Your weakness: Your inappropriate sensitivity

Your power color: Gold

Your power symbol: Star

Your power month: January

mercredi 10 octobre 2007

Tant à dire...
Si peu d'inspiration pourtant

Le vent porte ma vie
Des fois doucement
Des fois violamment
Des fois froidement
Des fois chaudement

Suis-je en train de laisser ma vie suivre son cours
Suis-je en train de lâcher prise
C'est si difficile de ne plus rien contrôler
C'est si difficile de faire confiance

Faire confiance en la vie
Faire confiance en nos choix
Faire confiance en l'espoir
Faire confiance en l'autre

Et pourtant, laisser aller est si doux et réconfortant en soi
J'aimerais croire
J'aimerais voguer
J'aimerais planer

La plénitude pour moi c'est sentir le vent sur mon visage, mes cheveux
Et avoir mon amoureux tout au plus à distance de bras
Pour sentir son odeur
Et voir les étoiles dans ses yeux

Toute petite, je rêvais déjà de liberté
Toute petite, je rêvais déjà de sensualité, de caresse
Toute petite, je rêvais déjà de l'amour dont je manquais
Toute petite, je pleurais déjà de ne pas me sentir aimée

Le plaisir des sens
Sens attrophiés, renaissants
Sens douloureusement remués
Changements doux, changements violents

Mystic Haze vit en paradoxe
Autant de hauts
Autant de bas
Fidèle à sa complexité

lundi 17 septembre 2007

Des fois, tout va trop bien pour avoir quelque chose à écrire..
Des fois, tout va trop mal pour avoir quelque chose à écrire..

Voilà 2 semaines, j'ai passée une des pires fin de semaine de ma vie je crois bien...
Ah, la majorité des gens ne verraient pas du même oeil tout ce que j'ai vécu de l'intérieur pendant ces 3 jours.
Prises de bec intenses avec mes parents...
Prise de bec avec mon Petit Bonheur...
Déception chez mon Amour en rapport à mon cercle social, en rapport à mon cercle familial...
Blessure que je ne peux soigner, douleur vive et sentiment d'être seul et non aimé pour mon chéri. J'Avais mal de le voir souffrir ainsi...
Pour finir le week end en beauté, mon chien à mordu un enfant à deux pas de moi...
Mon chien, décision à prendre quant à le tuer ou le garder...
Moi, je me suis sentie coupable, incompétente, non comprise, non aimée, égoïste, seule, blessée, impuissante... tout ca dans un fabuleux melting pot, un milk shake d'émotions, mélange fulgurant pour mon coeur et ma tête. J'étais drainée physiquement et émotionnellement.
Tout ceci semble banal raconté en quelques lignes. à la maison, c'était autrement plus éprouvant.

Cette fin de semaine ci a été bien, sereine, amoureuse, tranquille. Je me suis tenue loin de ma famille, je n'ai pas insisté opur que mon Petit Bonheur rencontre mon cercle social, j'ai simplement vécu chaque minute comme elle venait et c'était bien.
J'ai été voir moi une amie sincère et elle m'a rassurée qu'elle ne me jugerait jamais et que j'étais importante à ces yeux, et que mon bonheur était beaucoup lus important que n'importe quoi d'autres que les gens pouvaient me cracher au visage. Une pommade sur mon coeur blessé.
Un peu de réno avec mon Petit Bonheur, en harmonie, simplement.
Fondue en amoureux, un bon film, du bon vin, la tête qui tourne, le sourire aux lèvres, les yeux de l'autre qui me regardent moi, ses mots qui me me parlent à moi, ses sourires et ses rires for my enjoyement.
Étendue sur mon lit, yeux bandés, souliers de salope, courset de dentelles en attendant que tu termines ta douche, j'étais bien et excitée des prochains moments que l'on partageraient.
Je ne voyais pas ton visage, mais j'ai senti ta surprise et ton désir quand tu es entré dans la pièce...
Sans un mot, la soirée à continuée sa magie, fluide, comme le courant tranquille d'un ruisseau en plein coeur de l'été. Celui chaud et doux...

Des fois, tout va trop bien pour avoir quelque chose à écrire..
Des fois, tout va trop mal pour avoir quelque chose à écrire..

Des fois, il faut s'arrêter et faire le point sur les moments passés pour bien assimiler toute leur intensité

Je suis moi et complexe et je dois apprendre à accepter que tout ce que je vis et passionnant, autant les bons jours que les mauvais. Rien n'est banal et tout laisse sa trace.

samedi 8 septembre 2007

Je me relis ce soir et je sens mon être troublé
Parfois si heureuse, parfois si seule

Pourquoi ce vide et pourquoi cette tristesse?
Pourquoi ai-je tant besoin?
D'où me vient ce vide, d'où me vient ce manque?
Pourquoi toute cette pénombre dans ma tête et surtout dans mon coeur?

J'aimerais avoir des bras autour de moi.
J'aimerais poser ma tête sur une épaule.
J'aimerais être une toute petite fille
Et me sentir protégée et chérie.

J'aimerais l'amour inconditionnel
Je crois finallement que j'aimerais l'amour d'une mère ou d'un père..
Celui qui ne demande rien en retour mais qui est toujours là
Peu importe ce qui arrive...

Je voudrais me sentir aimée et appuyée
J'aimerais...ahhhhhhh rien ne saurait contenter mes besoins
Rien de saurait combler ces manques
Rien ne saurait me rendre bien et sereine.

Déchet

vendredi 7 septembre 2007

Sometimes, you just have to make choices for your sanity
Sometimes, you just have to make choices to be happy
I hate the yelling
I hate the fighting
I hate justifying
I hate arguing

I dislike having to make choices
I despise having to change my life
I'm afraid of being afraid
I'm tired of all this bullshit

Why can't I just live my life
Why is my life so disturbing to everyone
Why can't they just be happy for me
Why can't I just live my happiness

Sometimes, life is just bullshit
Sometimes, life is so hard in it's simplicity
Just want to live, to breathe, to smile
Why do they just want to make my life a living hell

Haven't I had enough over the years....

vendredi 24 août 2007

Chaque nuit est différente...

Hier, je voulais faire l'amour
J'avais besoin de faire l'amour
De sentir ses paumes écraser mes épaules
De sentir sa chaleur entre mes cuisses
Je voulais ses lèvres dans mon cou
Je voulais me voir dans ses yeux
Hier, j'avais besoin qu'on se fonde un dans l'autre
Je voulais le sentir complètement
Y a des jours où le superflu n'a pas lieu d'être.
Hier je voulais mon chum, simplement
J'avais besoin de sentir son amour
Son poids sur moi
De ressentir toute sa passion
J'avais besoin de chaleur, d'intensité
Faire l'amour, simplement, puissamment
 
Hier soir j'étais sa blonde et il était mon chum, et c'était bien pour moi.
 
 
 

mercredi 22 août 2007


J'aime mon chum
J'aime lui parler dans le jour pour entendre sa voix
J'aime quand il passe sa main sur mon ventre quand on se croise dans la maison..

lundi 20 août 2007

Aujourd'hui aurait été ton anniversaire..
 
Tu aurais eu 41 ans. Ca fait mainteant 7 ans que tu as décidé de nous quitter. J'espère que tu es heureux.
 
Tu me manques encore très souvent. Tu as forgé la femme que je suis aujourd'hui.
 
Bonne fête à toi... xxx
 
 

jeudi 16 août 2007

Un son, une attitude

Et soudainement, je me sens moins seule

Moins perdue, plus légère

 

Aujourd'hui, mon cœur est paisible

Aujourd'hui, je me sens moins insécure

Aujourd'hui, il fait plus clair

Aujourd'hui, le voile est levé

 

Mystic dans la brume,

Mystic dans le brouillard

Mystic à jamais troublée

Mystic Haze est mon nom

Se faire porter par le vent.
Il faut tout même le sentir
Qu'il est doux de sentir la caresse douce d'une légère brise
Comme il est stimulant de sentir le fouet d'un vent enragé
Il faut tout de même le ressentir.
 
Comme on étouffe lorsque l'on ne sent pas de vent,
Pas de mouvement, pas de vie.
Le souffle nous manque. L'air est mort
Difficulté à respirer
Difficulté à se sentir vivre
 
Ce vent m'enivre
Ce vent me faire jouir
Ce vent entre dans mes entraille et souvent me glace le sang
Ce vent me rafraîchit, fait retrousser mes poils
 
Besoin de ce vent,
Besoin de cette vie
Besoin d'un sens à ma vie
Besoin d'être enveloppé par la puissance de la douceur de ce vent
 
Légèreté, liberté, folie passagère, insouciance
Frisson, douceur, bonheur, amour
Liberté d'aimer la vie à notre convenance
Liberté de nos besoins
Liberté du don de soi
Liberté d'aimer et d'être aimé

mercredi 15 août 2007

Need a hand.
Need to stop thinking.
Need to stop feeling.
Dark. Pain. Struggling to breath.
Silent sceam.

vendredi 10 août 2007

...de mieux en mieux

Exhaltée...
C'est comme ca que je me sentais en fin de journée.
Pourtant, toute la journée je me suis sentie fatiguée. Lasse.
Me suis couchée tard.
Me suis levée tôt.
J'ai eu une belle soirée la veille.
Un show d'humour et la compagnie de ma meilleure amie.
J'ai fini ca, en réveillant érotiquement mon homme aux petites heures du matin.
Une belle soirée.
Aujourd'hui, journée un peu morne.
Probablement trop peu de sommeil mais j'avais quand même le coeur léger
Ca aide pour tout!
Ca va de mieux en mieux, je crois, dans ma tête.
Ca va de mieux en mieux, je crois, dans ma vie amoureuse
Ca va de mieux en mieux, je crois, dans me vie professionnelle.
J'ai eu une pas pire mini discussion avec ma toute jeune boss et c'était positif
Commencait à etre temps!
Ensuite, on a eu un meeting des ventes avec un petit verre de rouge..

Je me sentais de mieux en mieux tout court.
Le vin aidant, je me sentais grisée.

Je vais chercher les enfants. tout semble facile.
Ils niaisent, pas grave. on s'amuse.
J'arrive à la maison, mon chum est fatigué, pas d'entrain.
Pas grave, je l'aime, je l'embrasse tendrement. Je me sens bien. il est là.

On décide d'akker au parc avec les enfants et de manger du mac do.
Je rallonge mon chemin pour faire plaisir aux enfants qui aiment me voir rouler vite et faire crier mes pneus.
Je m'amuse, je me sens bien. Exhaltée, moi-même.

Pendant que l'homme est parti chercher le souper, moi je surveille mes amours qui jouent dans le parc.
Ca rit, ca courre, ca grimpe, ca se pend et moi je me fais dorer au soleil, j'hume l'odeur du sable et du gazon. Je parle avec des enfants inconnus.
Rien m'enlève ma bonne humeur et je ne veux pas la perdre.

Pourtant, elle m'a été arrachée. Un mot, une parole.. fini.
Pouf, un coup de vent et elle était disparue.
Simplement. Aussi abruptement, elle était arrivée, aussi abruptement, elle a disparue.

Pas moyen faut croire.
Je demandais peu. Une soirée normale, tranquille, libre, légère, heureuse, simple.
Doh!

Meilleure chance la prochaine fois.

lundi 30 juillet 2007

Merci

Merci pour tous ceux qui se sont souciés de moi
Merci pour les emails de soutien et d'encouragements
Merci pour votre gentillesse
Merci pour vos mots et votre écoute
 
Je dois vous dire que je vais TRÈS bien.
J'ai eu un coup de cafard la semaine dernière.
Un blues.
J'étais insécure, j'avais peur et j'ai vu noir
Je suis remise
 
Je suis en amour et mon Petit Bonheur m'aime
En autant que je puisse plonger dans son regard et y voir le calme et la sérénité
Si j'y vois la douce houle, l'étincelle de vie, la lumière de sa foie en nous,
je vais bien aller.
Il est mon pilier, ma foce, mon ancre.
Il me donne la force de mon indépendance. Contradictoire, mais néanmois trop vrai.
Grâce à lui, je me sens libre et sereine.
Il a confiance en moi et en notre amour. C'est assez pour me donner mes ailes.
 
Je vais essayer de ne plus broyer du noir et vous inquiéter pour rien...
 
xxx

samedi 21 juillet 2007

J'ai mal
Je recommence à voir noir dans ma tête
Je ne sais plus comment vivre
Je ne sais plus comment être heureuse
Je ne sais plus comment rendre les autres heureux
Je suis fatiguée
Fatiguée d'être moi
Fatiguée de la vie
Faitguée de me sentir poche
et de savoir que je rends tout le monde malheureux
Je voudrais dormir sans cesse
J'ai une boule d'angoisse dans la poitrine
Je rends tout le monde malheureux

Je suis tannée de vouloir sortir de mon corps.
Je suis tannée de vouloir me taper la tête sur les murs

I'm too fucked up to be loved
I demand too much from others and my self
I have migraines
I need to breathe
I need your love and your arms
I know it's too much for you
I know you want out
It's killing me
I'm scared
I'm hurt
I'm mad
and yes I'm in love with you
I'm sorry for being me and only me
Wish I could be what you want or need me to be

Oh I wish...

jeudi 19 juillet 2007

A new beggining

Il me semble que ca fait1 ou 2 mois que je dis la meme chose.. Mais plus ca va, plus ca se concrétise.
 
Ma nouvelle vie.
 
Hier, j'ai signée mon hypothèque
À mon nom
J'ai eu besoin de co-signataires mais la maison est officiellement à mon nom. MA MAISON.
Comment je me sens vis-à-vis de cette nouvelle siituation? Et bien libérée, mais en même temps c'est lourd.
Mixed emotions
Ce soir, l'EX-CONJOINT vient chercher tous ses meubles et ses boîtes qui encombrent le sous sol et le reste de la maison. Ca va purger la place si on peut dire.
Ce week end, je vais me donner un coup de pied pour enfin tout placer.
Si on manque de meubles pour faire du rangement, j'irai en chercher.
Je veux me sentir chez nous. Que tout soit placé.
 
Ah et puis, je me suis fait percer le nombril :) Tant qu'à faire une crise d'adolescence, aussi bien la faire au complet. Pas juste à moitié!! :)
 
Je prendrai une photo :) Là comme j'ai le sang clair, ca fait un peu de mauve entre les billes. C'est pas hyper cute lol. Mais ca va se placer.. ca aussi!
 
Por ce qui est du reste.. LE reste ;) Mon CHUM! Mon amoureux. Je l'aime. IL est génial. On est encore en mode apprivoisement mais on se parle beaucoup.
Je n'avais encore jamais vécu une relation avec autant de communication. Je suis plutôt solitaire et je garde mes trucs par en dedans. Là on se parle. On est sincère. C'est bien.
Je lui ai demandé la lune aujourd'hui. Me donner un coup de main pour débrancher des életros de l'EX. Il le fait. À rebrousse poils.. pour me faire plaisir. Je me sens mal de lui avoir demandé. J'arais dû m'arranger seule. C'est pas ces problèmes dans le fond. J'ai voulu profiter de ses bras et de ceux de son frère ainsi que de sa débrouillardise. Il sait travailler avec ses mains. Je suis confiante qu'il sait ce qu'il fait et que rien ne sera endommagé.
 
Je lui dois beaucoup....

mercredi 11 juillet 2007

Vision of love

I saw love, in my front yard
Those peircing green eyes
This arrongant smuck on fhis ace
Feeling his releif when he saw me
 
I felt warm, all fuzzy
Like everyhting was in its right place
Feeling the urge of touching
Wanting to have your arms wrapped arround me
 
I saw a vision of love today
I saw you, and your sincerity
I felt you, and your faith
I saw our future and I felt in peace...
 

mardi 10 juillet 2007

Bon.. puis-je me plaindre que je suis malade???
 
Blague à part.... c'est poche être malade. J'ai la tête dans un oreille de cotton on dirait. Les yeux qui piquent, la gorge en feu, les muscles courbaturés.
En plus, je crois que j'ai un problème de coagulation sanguine. Ca m'inquiète.
Quoi d'autre? (J'veux me plaindre là)
J'attends tjrs mon r-v chez le notaire pour finaliser l'aquisition de la maison à mon nom seul.
Grosse étape dans ma vie ca.
Je dors peu depuis quelques semaines. L'insomnie étant revenue. J'ai fais augmenter mes médicaments contre l'anxiété, donc d'ici quelques jours, ce devrait se replacer. I hope!
J'ai pas repris de poids, mais c'est cool être mince lol. J'aime ca. :)
 
Ah pis.. j'aime mon chum :-DDD Je le regarde et je fonds. Je me sens comme une ado :-p
J'aime mes 3 enfants.. j'adore les embrasser partout et me cacher le nez dans leur cou tout chaud et les entendre rire.
 
Reste à placer la maison et réussir à bien dormir et tout va être #1 :)
 
Petite tranche de vie cheesy ce matin...:p Ah et puis, ma job, ca va de mieux en mieux.. même si je préfèrerais être dans mon lit à dormir aujourd'hui.. tsé.. je suis meuladeeeee...
 
 

lundi 9 juillet 2007

Nouvelle vie, nouvelle famille...

Une nouvelle vie implique nécessairement des ajustements.
Une nouvelle vie, des nouvelles personnes, une nouvelle dynamique.
Pour le mieux, oui. Plus facile, non...
 
Je suis une nouvelle belle-maman.
Bien que je sois maman depuis bientôt 6 ans, je suis toute novice dans mon nouveau rôle de belle-maman.
J'hérite d'un "demi-fils" par la fesse gauche. Je ne suis pas sa mère. Je suis Mystic, l'amie, qu'on doit écouter comme une mère, aimer comme une mère, et suivre ses règles comme une mère, mais ce n'est pas la mère.
Mère moi ca me rend confuse alors j'imagine le petit.
Un petit garçon de 6 ans qui a perdu ses références maternelles depuis 4 mois et qui doit recomposer avec une nouvelle dynamique familliale, 1 demi-frère et une demie-soeur et une nouvelle belle-maman.
 
Je suis perdue dans ce rôle.
Je ne sais comment faire pour me faire entendre, pour me faire comprendre, pour me faire respecter.
Mon coeur de mère saigne de me sentir si désemparée
Je veux aider cet attachant petit garçon à traverser la vie du mieux possible. Il souffre. Il pleure la mère qu'il n'a pas. Il est perdu ces temps-ci et je ne trouve pas les outils pour l'aider.
Je ne sais pas comment définir mon sentiment d'impuissance.
J'ai beaucoup d'affection pour ce petit garçon. Il fait partie de la famille. Je suis uen mère et j'agis pas mal de la même façon avec tous les enfants. Il est très affectueux, gentil, mais il est en même temps si déboussolé qu'il ne veut rien savoir de l'autorité. Il a un comportement difficile. Je n'ai jamais eu à dealer avec une situation de ce genre.
L'enfant n'a pas été éduquer comme les miens et donc, je ne peux agir exactement de la même manière.
Je ne veux pas être injuste non plus. Je dois donner les mêmes faveurs et les mêmes conséquences pour tout le monde, mais ca ne fonctionne pas.
 
Tout ca pour dire que ce n'est pas facile de s'ajuster. J'espère réussir. Je me sens une mère (ou belle-mère selon le cas) poche. J'ai un sentiment de "failure" intense.
 
Amour, tendresse, patience, main de fer dans un gant de velours? Avec le support de mon Petit Bonheur j'espère sincèrement réussir à toucher le coeur de l'enfant. Qu,Il me fasse confiance et en vienne à me respecter.
 
 
 
 

 

vendredi 6 juillet 2007

Never judge a book by its cover

This is really one saying that I relate to.
I try to never judge someone just by its look or the first impression.
I mean, I try. I'm still human after all..;)
 
People are almost never what they appear to be.
My mom for instance.. Elle n'aime pas les tatoos
Conséquence, elle évite mon Petit Bonheur. Son "look" est trop "bum" pour elle.
Elle ne l'a même jamais entendu parlé.
Pourtant mon Petit Bonheur est calme, doux est intelligent. (En général :-p)
How can someone be so stuck up?
 
Je ne sais pas trop quoi faire.
Imposer un souper rencontre?
Attendre tranquillement qu'il gagne le coeur de ma famille par sa gentillesse?
Parler à mes parents pour leur faire comprendre qu'il disparaitra pas demain matin?
Je ne sais pas. Je suis confuse par l'attitude enfantile de ma mère
Un manque total de savoir vivre.
Mon père au moins, même s'il ne crée pas de situation pour le rencontrer, ne les fuit pas non plus. Ma mère se sauverait en courant s'il elle le pouvait.
 
It's childish!
 
 

vendredi 15 juin 2007

Encore une nuit sans toi. Je ne l'espère pas, je ne la veux pas.
Ne pas sentir ta peau contre la mienne la nuit entière est une torture.
Je ne veux plus de nuit sans toi, ou enfin, le moins possible.
Ce manque de temps ensemble, ce manque de possiblilité
m'enrage!
Je déteste me sentir impuissante à cette situation.
Et pourtant, ce n'est pas faute d'essayer, de pousser, de hâter les choses.
Bientôt mon amour, bientôt.

J'ai hâte à demain. Demain nous seront ensembles. Demain sera vivant.
Ce soir par contre, j'ai tant à faire. Tout préparer pour demain, et si j'ai encore du temps, préparer aussi pour notre prochaine vie ensemble.

M'abandonner a ton regard m'empli d'électricité. Ta chaleur et ta force me donnent courage.

Cette nouvelle vie, je la veux.. de plus en plus.
Je me surprends à y croire, malgré tous les obstacles que nous allons sans aucun doute rencontrées. Mais toi comme moi savons que nous avons déjà tant traversé d'épreuves dans nos vies qu'une de plus ou de moins ne nous fera pas flancher.
J'y crois. Vraiment.
La connection que nous avons malgré les différences me sécurise.
J'me sens confiante.

J'ai l'impression que malgré les difficultés évidentes, la vie commence à me sourire.
Je suis dans le brouillard depuis trop d'années.

Demain, camping... :) Test ultime pour voir si on se tape sur les nerfs :-ppp

Love ya Sweety!

mardi 12 juin 2007

La patience est l'art d'espérer

Plus on approche enfin du but,
plus je suis impatiente...
 
Je VEUX commencer ma vie avec toi.
 
Tu me manques terriblement lorsque nous ne sommes pas ensemble.
Comme une drogue qui hypothèque notre liberté, qui nous enlève le goût de tout quand elle ne coule pas dans nos veines.
 
Même savoir qu'il n'en reste plus pour longtemps ne m'apaise pas.
 
Mais qu'est-ce donc que cette dépendance toute fraîche?
Être près de toi m'apaise et soulage mon anxiété.
 
Tu es mon vent, mon air, ma sanité, mon Petit Bonheur.

Fed Up!!!

J'ai une rage.
Une rage pourquoi?
Parce que je me fais du sang de cochon pour rien.
Qu'il s'arrange!
C'est pas comme si ca datait d'hier!
I'm fed up!
Qu'il aille coucher chez elle pour 2 semaines...
Ahhhhh je sais. Réaction normale de frustration de se faire remplacer.. Je suis même pas jalouse, mais fâchée de m'être inquiétée et d'avoir fait des concessions.
mais c'est terminé.
Tu t'es tiré dans le pied cher Ex. 25 juin sera ta dernière journée si j'arrive à signer.
Tannée! Tannée que tu me niaises avec ta face longue d'homme victime.
Ca fait des années que c'est terminé nous deux et tu jouais sur ma culpabilité.
Not fair! So not FAIR!
J'ai été claire moi. Je t'ai dit mes sentiments.
Et là tu te réveilles. It's not my problem.
Débrouille toi!
Si tes trucs trainent chez moi plus longtemps que le 15 juillet, je te charge une location!.
 
Fini d'être la gentille fefille. FINI!
Pis ton CRISS de cash, penses-y pas trop. Après m'avoir remboursé ce que tu me doit, il ne restera pas grand chose, Ca me désole pour toi, mais depuis le temps que tu vis à crédit, on récolte ce que l'on sème. Sorry Buddy!
 
It has been nice knowing you...
 

samedi 9 juin 2007

Welcome to the real world!
Nothing could be so simple.
 
Simple?! Why, why would it be simple?
Life, my life will always be complicated.
Stop dreaming Hon'
Life is an endless struggle to get through the pains, the difficulties, the sadness, the lack of selfestime, the lonelyness
 
My lonelyness, my need to love and most of all, to be loved for what I am...
 
Am I so fucked up that I can't got trough it like anybody esle?
Like every piece of shit that lives in this world? That walks around with their ignorant smile on their ever so livid face.
Guess I feel anger. Anger for what exactly. Don't have a clue. I could scream my frustration.
 
Am I so crazy that I'm afraid to feel, that I'm afraid of letting life touch me?   
 
Can't relax. I don't feel like I deserve hapiness; that I deserve a break, that I have the right to lean on
I feel more alive when I suffer. When I hurt physically my self.  When someone hurts me.
 
Guess I'm tired...want to sleep. Want to stop the spinning, want to stop not living.
I though I could have it all for a split second.
 
Could I really have a life? Can I be happy? Can I start living, loving, trusting, beleiving, leaning, realxing and enjoying every little insignificant things.
It's just to damned hard...
Not to be with you
Not to be in your arms
Not to be able to touch your skin with my lips

Knowing that the waiting is almost over, not helping so much
Can't wait any longer to have it all
Can't hold my passion, my love, my sanity
I want our little simple life, with our small disfonctional family

And it is just 7 O'clock...The night will be endless...
Cette nuit sera la première nuit sans mon amour depuis 10 jours.
Juste d'y penser et je m'ennuie déjà.
 
Il faut croire qu'on s'attache à ses petites bêtes là...:)
 
Pour moins m'ennuyer,    j'ai kidnappé son gars pour la nuit! :)
 
Je te souhaite une belle soirée Sweety! Profites-en bien car moi, j'ai l'intention de bien profiter de toi quand on va se revoir...
 
xxx

mardi 5 juin 2007


FAN-TAS-TI-QUE!!
 
C'est vraiment fantastique une séparation, vous trouvez pas?
On voit les bons côtés de l'autre.
Les qualités pour lesquelles on avait décidé de former un couple.
Le côté aimant et généreux.
 
SO NOT!! Arggggggggggggg
 
Tout au long de notre relation, nous avions des difficultés à s'entendre au niveau monétaire. Je suis habitué à tout faire seule pour économiser. Mon argent je la gagne durement et je dépense pas inutilement. Conjoint.. appelons-le l' EX est un peu pas mal consommateur compulsif. Donc, nous avions souvent des frictions.
 
Là, évidemment, avec la séparation des biens, c'est pas viarge plus facile ...
 
Là maudite maison.. Il s'attend à avoir un gros profit. Cest que wo.. le profit qu'il ferait, c'est mio qui doit l'absorber dans MA nouvelle hypothèque.
 
Une chance qu'on a une bonne entente et qu'on passe pas notre temps à s'envoyer chier. J,essaie d'être le plus respectueuse possible et je crois que lui aussi, mais il se sent un peu démunie. Je comprends, mais je ne peux pas lui offrir ce que je n'ai pas.
 
Voilà ma frustration du jour.
 
 
À part de ca. I'm in love. :)
Je suis très bien. :):):) Un homme sensible, drôle, fucked up à mon goût, généreuxet très attentionné malgré ce qu'il dit :p Je suis comblé en amour et sexuellement :p
It is all worth it! :)
 
Love ya My Love!
 
 
 

vendredi 1 juin 2007

Tout ce que je veux, c'est que les gens autour de moi et moi aussi soyons le plus heureux possibles.
Que tout se fasse le plus simplement et rapidement du monde.
 
Je ne veux rien de si exigeant ou demandant.
 
Ma mère vient chez moi pour me traiter de tous les noms. Elle m'insulte et me dénigre.
Conjoint veut sa part du gâteau. Ok, mais je ne suis pas capable de racheter ta part. On fait quoi là?
 
On cohabite le temps de la vente? Pas sûre de ca moi.
La meilleure option était ma premiere, on mets en vente, mais le temps que ca se fasse, Conjoint se loue de quoi et j'assume l'hypotheque entre temps.
 
Mais racheter? je passe pas! ... Ca me tue. Je ne peux pas vivre mon bonheur. Je suis pognée dans de la marde budgétaire ou whatever.
 
J'haïs ca les gens qui ne pense qu'avec leur portefeuille. Moi j'essaie de faire le plus de compris possible et tout le monde s'acharne sur moi. Je dois vraiment être cette saloppe, cette hypocrite, cette menteuse dont on parle.

jeudi 31 mai 2007

Je me dois de dire officiellement que je suis en amour.. :)
And it feels so good! :)
 
Nothing more to say.
Merci mon Petit Bonheur de faire maintenant partie de mon quotidien...
 
 
xxxxxxxxxxx

Victime?

Ma mère...
Ma mère a toujours été victime. Tout ce qui peut arriver dans ce monde, arrive afin de lui compliquer l'existence.
Elle vit très mal les changements.
Elle vit très mal ses émotions.
 
Imaginez-vous comment elle prend la nouvelle de ma rupture.
J'AI gâché la vie de mes enfants.
JE vais lui imposer du nouveau monde dans SA vie.
ELLE a tout fait pour NOUS aider.
 
Allo??!! Et mon bonheur? Celui de Conjoint? Celui de mes enfants?
Ben non, ca dérange SA vie.
 
Grrrrrrrrrrrrrr... Vivement que je puisse me sauver de son négativisme.

mercredi 30 mai 2007

Les joies d'une séparation.

L'annonce aux enfants...
 
Ca bien été. Sur le coup, mon grand à fait une drôl de face, mais c'est que Conjoint avait prit un ton un peu trop solonnel. J'ai tout de suite embarqué en disant: Hey, vous allez avoir 2 belles maisons, maman va garder la maison ici, près de grand-papa et grand-maman et papa va avoir une autre maison où vous allez avoir votre chambre. Pis vous allez vous promenez entre les 2 maisons!!. Et puis, vous allez magasiner la maison avec papa en plus. Ca va être cool.
Là ca allait...Ils voulaient évidemment aller avec papa. C'est plus moi qui fait la discipline lol
Ensuite, on leur a expliquer que papa et maman étaient pour être des amis, mais qu'ils ne seraient plus des amoureux. Mon grand encore: Maman va avoir un nouvel amoureux? (Pourquoi moi et pas son papa? lollll Il doit me connaître) Conjoint.. heu. oui!
Voilà.. c'était dit. Les enfants eux passaient déjà à autre chose sauf ma pitoune avant que je quitte en soirée qui me dit. Maman.. j'veux être avec toi en premier... Elle s'ennuie la chouette. Ca va etre une adaptation pour tout le monde.
 
Ensuite, annonce à mes parents. Beurk.. Mon père triste. Les enfants vont en souffrir.. Non papa.. Les enfants vont être heureux.Et moi là dedans? Who cares...
Ma maman... Si tu faisais des efforts, ca marcherait. Des parents doivent rester ensembles. T'es jamais à la maison parce que tu veux pas.. bla bla.. Merci m'man.. c'est ce dont j'avais besoin. Me faire rentrer dedans quand je suis triste. Un gros 5 minutes de rentrage dedans. Et moi qui fond en larmes dans ma voiture.
Hey que je déteste ca ne pas avoir le controle de mes émotions.
 
Conjoit qui joue le méga cool maintenant là dedans. Évidemment, il a le beau rôle et en plus, il veut casher sur la moitié de la valeur de la maison et me laisser avec l'hypotèque de tout ca.. Merci b'en. mon hypothèque actuelle aurait fait mon affaire.
 
Oh well.. On va faire avec. C,est juste un peu stressant tout ca.
Mais par chance, mon Petit Bonheur est là.. tout près de moi pour m'épauler dans ce cheminement. Sans lui, je n'y arriverait pas.
J'aivraiment hâte de mettre tout ca dernière moi et vivre mon petit bonheur à moi, tranquillement. Avec notre nouvelle famille...

mardi 29 mai 2007

Ce que j'avais écris au Conjoint en décembre, quand j,ai essayé la première fois de me séparer...



Un petit commentaire de moi....
Tu sais, je te lis même si j'ai l'air de me foutre de tout ce que tu vis. Vendredi soir, je n'ai pas "insisté" pour que tu viennes, mais j'avais vraiment l'impression qu'on devait panser un peu notre douleur. Est-ce que c'était une bonne idée, je ne le sais pas. Comme je te disais, je ne veux as donner de l'espoir quand je doute qu'il y en ait.
Moi aussi j'aimerais être magicienne. Je changerais beaucoup de choses. Par contre, on a eu deux beaux enfants ensemble et je crois que là dessus, on s'entend assez bien. Tout ce que je veux c'est qu'on soit l'homme et la femme qu'on PEUT être ainsi que les meilleurs parents possibles.
Je ne me sens pas à mon meilleur et ca, depuis des années. Tu le sais.

Tu es un homme formidable qui mérite d'être aimé à son plein potentiel.
À savoir si notre couple pourrait un jour rouler à plein vent, je ne sais pas. C'est un guess à prendre comme celui de repartir à zéro en est un.
Là tu me diras, oui mais tant qu'à prendre une chance, pourquoi pas la prendre sur notre couple, notre famille, nos actifs.. oui mais j'y crois pas depuis si longtemps que j'ai l'impression de perdre mon temps.

Tu sais que je t'aime, mais pas de la manière qu'une blonde ou une épouse doit aimer son conjoint.
Tu sais que pour le moment, je suis toute mêlée. Je veux tellement que tout le monde en sorte grandit, meilleur, gagnant.. mais j'y arrive pas. C'est difficile pour moi l'échec et c'est difficile pour moi d'accepter et d'attendre, et de voir.. j'ai l'impression qu'il faut que je prenne le taureau par les cornes.

Un temps d'arrêt peu nous faire du bien.

Pourquoi ce matin je me ses obligée de me justifier? Aucune idée. Depuis 3-4 ans je vis énormément de remise en question et j'en suis rendu à un point où je dois bouger avant d'éclater. Et oui, rendue là, je le fais pour ma famille. Ne crois tu pas que je le sais que ca serait plus facile de rester comme on est là? La sécurité, le confort, le partage de responsabilité? les voyages à chaque année? Les devoirs à deux? Mais j'étouffe et je ne me sens pas une bonne mère à êter agressive à la maison. Je veux que mes enfants sache qu'un papa et une maman, ca se fait des calins et ca joue ensemble. Je ne veux pas que mes enfants vivent la même enfance que moi. Et bien oui.. on a chacun notre passé Toi enfant du divorce, tu en a souffert, mais tes parents étaient en guerre constamment et tu n'as pas vu ton père pendant des années.
Moi mes parents ne s'amaient pas. Les calins, je connais pas ca. D'ailleurs j'ai encore de la misère à embrasser mes parents ou leur dire Je t'aime car je n'ai jamais vu chez moi!!... Par contre, des je t'aime j'en dis à profusion pour mes enfants à moi!!!!

J'aiemrais donc que demain matin, on soit chacun chez-nous, en paix avec notre décision, les enfants avec le double de jouets et 2 chambres à couchée. Chacun dans un bel appart ou une petite maison, heureux chacun de notre côté et solidaire dans l'appropriation de notre bonheur respectif. je sais que ca ne se fera pas comme ca.Je sais que ca va être douloureux, pénible et long. Je ne peux prédire l'avenir et te dire que jamais je ne changerai d'idée. C'est me croire plus forte que je le suis. Je ne suis pas forte mais je ne veux pas te blesser non plus en changeant mon fusil d'épaules à chaque semaine.
J'aimerais te soulager de ta douleur. Je n'ai jamais voulu te faire de mal.

Prends soin de toi...

Moi qui ne trouve pa la situation plus facile crois moi....

lundi 28 mai 2007

C'est fait..
Une nouvelle vie commence.
Je suis anxieuse et libérée.

Dès que je vois clair dans mon tumulte d'émotions, je vous dirai comment je me sens.
Là je suis amoureuse de la vie
Je vois une lumière
J'aime et on m'aime

Le reste, on dealera avec!

samedi 26 mai 2007

Tu me manques...
Tu me manques...
Tu me manques...

God, I miss you and it has only be a few minutes since I dived into your green eyes.

mercredi 23 mai 2007

Mon petit bonheur...

Il est rempli de merveilles.
Ce soir, ma princesse m'a fait une superbe mise en plis
en plus de "Je t'aime" à profusion...
Son rire empli mon coeur sous mes chatouilles
Mon petit homme avec le coeur larmoyant
Bougonnant sur tout, mais je sais qu'il s'ennuie de moi.
Mais mon Petit Bonheur.. toi..
Demain sera sans fin.
Je n'aurai pas ma ration de mon Petit Bonheur.
Je suis triste car je suis vide
J'ai beaux avoir tout ici près de moi
Je me sens vide sans toi, mon Petit Bonheur.
Sans air, sans vie, sans vent.

vendredi 18 mai 2007

Deep shit...
Got my self too deep...
Lost my soul...
Lost my mind...
 
In his eyes, I see myself...
In his eyes, I see suffering...
In his eyes, I see love...
In his eyes, I see hope...
 
Hot blood running through my veines...
Heart pumping like crazy...
Craving for his skin...
Craving for his passion...
 
Haze is my name...
In the haze, I'm walking blindly...
Don't let me open my eyes...
Don't let me fall...

jeudi 17 mai 2007

On ne peut s'ennuyer de ce qu'on ne connaît pas
On ne peut s'ennuyer de ce que l'on n'a pas goûté
On ne peut s'ennuyer de ce que l'on n'a pas vu
On ne peut s'ennuyer d'un fantasme

Ahhhhhhhhhhhhh mais comme je m'ennuie
Comme je me languit
Ma peau crie famine
Mes yeux veulent voir
Mes lèvres goûter
Mon nez sentir
Et mon âme, vibrer

mardi 15 mai 2007

C'est si tentant de fermer les yeux et se laisser dériver sur une mer calme, poussé par ce vent.

Je ne veux pas qu'il me montre un nouveau chemin où j'aurais encore à faire un choix. Je veux me vider l'esprit et juste ressentir.
Vibrer. Gouter. Sentir. Aimer.
Quand le vent caresse mes lèvres
Quand le vent frôle mon cou
Quand le vent emmèlent mes cheveux
Quand le vent fouette ma peau
Quand le vent m'apporte ses effluves
Quand le vent m'embrase et m'embrasse
Les jambes me flanchent et je perds contenance
Liberté et abandon, légèreté, frivolité et inconscience.
Je me laisse porter au gré du vent....

lundi 14 mai 2007

Le vent...

Que puis-je dire..
Quand on pense que tout se calme,
Que tout se place,
Le vent se lève et nous amène des effluves de régions loingtaine,
Nous faisant rêver d'autres lieux,
D'auters saveurs,
D'autres cultures.
 
Le vent s'est levé.. commencant par une brise lgère, une vent de liberté
Là j'ai l'impression qu'il me pousse, m'amène ailleurs.
Est-cela que je veux?
Tout ce que je sais, c'est que le vent m'apporte une fraîcheur
Un goût de liberté
Un abandon
Le vent me vide l'esprit de toutes ces questions
Le vent m'apaise
 
Le vent s'est levé... assèchera-t'il mes pleurs?
 

jeudi 10 mai 2007

J'ai besoin de folie....

Le mal être ne part jamais vraiment


Aujourd'hui, j'ai mal.
J'ai mal de ne pas me sentir protégée.
Mal de me sentir seule
Mal de ne pas trouver quelqu'un à qui donner ma vie, à qui donner mon coeur.
Je m'arracherais le coeur.
Et pourquoi? pourquoi je me sens si mal?
il n'y avait pas d'amour...
Je crois que je me sens trahie
Trahie de la confiance donnée
Mais dans le fond, je m'en veux de m'être laissée avoir
De m'être ouverte
D'avoir relaxée.
C'est ca le pire. Je m'en veux à moi.
Je pleure en dedans comme en dehors...

dimanche 6 mai 2007

Quand je n'ai pas ce que je veux, quand je le veux, je reste fixée sur ce besoin non comblé. Comme une enfant.
J'ai été "bandée" pendant 3 jours au moins parce que je n'avais pas eu mon nanane...
Hier, j'ai été dépenser de l'énergie. Ca a fait un bien fou. J'me pouvais plus.
It's insane!
J'ai les jambes raquées comme si j'avais eu la baise de ma vie.. but without any sex :( dam!
Mais j'ai fait 4 hres de hikking! :) La nature. Le vent dans mes cheveux, le soleil réchaffant ma peau. La sueur dans mon dos.
Me suis changée après le hike directement dans le stationnement ;) J'voulais voir un peu l'effet que ca ferait voir une fille se dévêtir comme ca ;)
J'voudrais des choses, mais j'ai peur des conséquences.
J'ai peur de bousculer ma vie, j'ai peur de bousculer la vie de quelqu'un d'autre.
La maudite peur qui m'empêche tout le temps d'avancer. Je croyais avoir appris à l'amadouer celle-là.
Elle est encore présente. Probablement car je sens le danger si imminent. Le danger est réel.
Je me sens vulnérable. Et j'ai peur. Je sens l'autre côté vulnérable et j'ai peur.
Et si .. et si ca allait plus loin.. et si quelqu'un se blessait.

Dam life so simple but yet so complicated!

Who am I..

.. Who am I ...

Feels like a game, but it's no game at all.
Who am I to enter a mind...
Nothing to offer
It's not in me not to care
Can't hurt people
But, it's exactly what I'm doing
I have no right
Who the hell do I think I am
Should have stayed invisible
Stop looking in souls
Troubled mind
Haze is my name
If only ..
I want something, but it's not enough. Noeed more
I want more, but it's too much...
If only I could figure out what I want
Have no right to hurt someone in the process
Have no right not to give back
Fuck

jeudi 3 mai 2007

Étau

Quentin Lënw


Cet étau qui me sert, je vais m'en débarasser. Depuis trop longtemps, il m'empèche de bouger et d'avancer. Oui il m'a enlisé dans une vie qui ne devait pas être la mienne. Je n'ai personne d'autre que moi à blâmer.. moi qui ait créé cet étau.
Je prends le taureau par les cornes. Aux grand maux, les grands moyens.
J'ai mal, j'étouffe et j'en ai marre.


Ce soir, j'ai pris une autre bouffée de printemps. Du petit bonheur tout simple plein les poumons. Un peu d'énergie gratuite après avoir passé la journée à en manquer.
Laisser les enfants sortir dehors en "ronnine chou" :-)
Faire la chasse aux cailloux
Sentir la chaleur nous réchauffer l'intérieur, quel bonheur.


Je sens ma vitalité revenir tranquillement ainsi que mon besoin de liberté. Les deux vont ensembles.

L'étau je le désserre. Cet étau ne m'étreindra plus. Plus jamais je mourrai.

lundi 30 avril 2007

Bouh!




Quelle sorte de Mage êtes-vous?




MAGE MENTAL
Vous ressentez les choses, les gens, votre environnement, presque comme s'ils degageaient un parfum physiquement. Les éléments sont près de vous et sont prêt à vous accompagner dans votre magie si vous en faites la demande. Votre volonté est forte, votre force psychique aussi. Vous avez une vision différente du monde qui vous entoure. Rappellez-vous toujours du meilleur proverbe du Mage Mental : "Notre pire ennemi dort a l'intérieur de nous-même"
Take this quiz!


Ces temps-ci


Une découverte pour moi ce peintre... J'adore Jackson Pollock.. J'adore l'abstrait.. et il est tout à fait dans mes goûts.. je vous invite à le visiter!
C'est temps-ci... Comment je vais?
Mieux.. je crois.
J'ai résolu mon anxiété. Ca fait déjà ca. Je dors! :)
Là par contre, je perds beaucoup de poids.. c'est bien dans un sens, mais dans l'autre c'est un peu inquiétant.
J'ai retrouvé mon poids d'adolescente.
C'est pratique pour soulever et accoter au mur.. pour supporte un cul sur son sexe bien dur...
Ahhhhhhhhhhhh et là je te parle.. toi.. que j'aimerais donc pouvoir serrer dans mes bras pour t'enlever tout la misère que tu as sur tes épaules.. Mais tu es si loin.
Mon âme jumelle à l'autre bout du monde.. Toi qui ressent ce que je ressens.. qui vit, ce que je vis..qui pleure les mêmes maux.
T'avoir près de moi, je te donnerais ce qu'il te manque. Le pansement pour ton coeur. Mais le travail te reviens. Je ne serais qu'un baume. Je ne peux guérir. Je pleurais avec toi hier car je sais ta souffrance.
Sinon, comment je vais.. Je suis toujours aussi coquine et je veux l'être encore plus. mais, ma vie est plus stable. Je suis moins enragée, plus pausée. J'ai moins de rancoeur. Ma vie m'appartient et j'ai un peu plus l'impression de la contrôler.
Je pourrais faire plus, buosculer, ruer dans les branquarts mais est-ce que ca règlerait quelque chose? Sincèrement.
Je voudrais me sentir épauler, soutenue, par un homme. J'aimerais sentir sa force, me sentir en confiance. J'aimerais être amoureuse, aimer, être aimée pur ce que je suis.
J'aimerais embrasser chaque jour, goûter l'autre, sa passion, sa salive, son sel...
C'est tout pour le moment...

dimanche 29 avril 2007

Un texte que je trouvais juste....

OSER EST L’ANAGRAMME D’EROS

« Qui parle d’oser parle de Vie, qui parle de Vie parle d’Amour » Luc Van Zande

L’érotisme ouvre les portes à nos désirs. Ils frémissent, se languissent et pétillent lorsqu’ils s’expriment. Vibration primordiale de la vie, de la joie, de l’amour. Etre en-vie, incarner le désir, savourer le corps, se rencontrer, s’honorer, se relier, aimer.
L’érotisme est infiniment plus vaste que le champ de la sexualité sur lequel il galope avec délectation. Volupté, plaisir, extase sont libérés par les sens et l’imaginaire.
Feux d’une tempête ? Un délicieux orgasme céleste. Fil de soie sous mes doigts ? La douceur d’une caresse. Parfum ? Souvenir d’un moment heureux.
Redécouvrir les sens et s’en émerveiller comme au premier jour, c’est le plus sûr moyen d’engranger des réserves de plaisir. Prendre le temps de savourer cette cueillette, dans l’ici et maintenant. Créativité, libido et joie de vivre en seront enrichies.

Oser l’Eros pour moi, c’est choisir d’emprunter des sentiers interdits, sacrés. J’ai foncé sur l’autoroute de ma vie, frénétiquement connectée au monde, online 24h/24, toujours en train de devoir faire quelque chose, pour un jour me rendre compte que j’étais dramatiquement déconnectée de moi-même : mon cœur.
J’ai choisi de quitter mon véhicule et pris les chemins de traverse. Envol de cailles, préparation au voyage. Une soudaine harmonie s’est installée entre moi et les éléments naturels. Une nouvelle façon de voir. Je t’ai regardé dans les yeux, profondément, oui toi, l’Inconnu. J’ai savouré le trouble. Recherché tout en bas de moi, des mots qui se tapissaient. Je les ai purifiés sur le papier. Exprimés parfois : « Je te désire, mon corps t’appelle ». J’ai dansé, modelé, transcendé mes manques.
J’ai osé écouter mon cœur. Il était trempé de larmes, secoué de colère. J’ai pleuré, crié, je l’ai apaisé pour être plus confiante, plus ouverte et réceptive aux caresses de la vie. Pulsation de l’amour, de la mort et de la renaissance.
J’ai osé vider mon grenier de vieilles cartes de visite périmées, de photos jaunies, de numéros de téléphone sans feeling.
J’ai osé redécouvrir mon corps, jusqu’aux profondeurs de l’intime. Je me suis dévêtue, admirée, célébrée. Quel magnifique moyen de transport ! Je me sens libre, je ris, joue, gambade à la rencontre de ma nature instinctuelle. Je sens enfin le feu qui m’anime. Celui de l’Amour.
Je le chéris et même si d’autres ne me reconnaissent plus et veulent me voir réintégrer le moule du conformisme sécuritaire, je sais désormais que l’énergie érotique est un potentiel de création extraordinaire. Nourrie de mon unicité, sentiment de complétude, je crée un monde à ma mesure, rayonnant. Nous sommes tous des créateurs.
Ma mission : oser exprimer mes désirs, émotions, besoins et affirmer mes choix, délimiter mon territoire, apprivoiser celui de l’intime.
Je puise dans ma grotte l’énergie vitale. Ressource inextinguible et novatrice car reliée à la conscience universelle. Discernement et innocence s’allient pour me faire déguster une spontanéité retrouvée et l'art de l'expression.

L’érotisme, c’est le murmure du désir. La naissance de la vie.
Ma clef d’or pour dire l’Amour.

© Orchydia C.

Merci Sexy de me l'avoir fait découvrir!

jeudi 19 avril 2007

Le remous

Sens 1 Tourbillon qui se produit parfois lorsque quelque chose empêche l'écoulement d'un liquide. Synonyme roulis Anglais (bateau) wash, backwash, (rivière) eddy

Sens 2 Agitation, confusion [Figuré]. Synonyme agitation

tourbillon, turbulence, agitation, mouvement, effervescence.

Remous : terme employé autrefois par les ingénieurs pour désigner, non pas l'eau remuée qui s'échappe sous un barrage, mais celle qui est retenue en amont de celui-ci : "La Loire, dans le remous du barrage mobile établi sur le fleuve à Roanne, est en communication avec un grand bassin..." (De Mas, "Canaux" 1904). De nos jours, on emploie plutôt le terme de "retenue".

(Maritime) Retour de l’eau sur elle-même à l’arrière d’un navire en marche.
Tournoiement d’un fluide autour d’un obstacle.
Contre-courants qui se forment sur les bords d’une rivière.
Il s’emploie également au figuré et se dit des mouvements en sens divers.
Les remous de la foule.
Les remous de l’opinion.

dimanche 8 avril 2007

Pâques



Un billet pour moi... Juste pour moi!

Ces temps-ci, j'ai pas l'énergie, j'ai pas le moral, j'ai pas la pêche. Mais je suis une maman, et ca, c'est le plus beau cadeau du monde.
Oui ca fait cliché, mais c'est la vérité.
Mon grand de 5 ans et ma petite poulette de 3½ ans :)

Aujourd'hui, Pâques. La chasse aux cocos dehors. Cette année, dans la neige. Merci mère nature pour ce tapon de merde blanche cette semaine. Oui oui.. c'était très joli, mais j'étais prète pour le printemps là.:p M'enfin, faut faire avec.

Voilà quelques semaines, j'avais magasiné avec la Princesse pour choisir un petit quelque chose à pprter pour Pâques. J'aime bien les habiller beaux cette journée la. Évidemment, ma Princesse en est une vraie. Elle choisie une belle robe rose à poids blancs avec tule dessous pour faire crinoline. La poupoune va!

En plus, elle voulait les cheveux attachés comme sa "Beurbie" comme elle dit..;) J'avais donc acheté pour l'occasion, une petite boucle rose ;) Toute mimi.

Cette cocotte est tellement girlie. Elle a besoin de son "jour à lèvres" et son "jour à z'ongles" Même avec les cheveux raides, je dois lui passer le fer à défriser.
Coquette plus que maman j'vous dis!

Après s'être mis beaux et belles, on va chez mes parents pour le diner de Pâques. Mon garçon ne pouvant manger tant qu'il n'a pas ouvert son petit cadeau de Pâques. C'est un nerveux de nature.
Un film, Petit Pied le Dinausore, 2 paires de bas (Le CH il aime bien et un Spider Man) un petit chocolat. La poupoune elle, le coffret Fanfreluche, qu'on s'est ensuite tappé tout l'après midi!! des barettes et un petit chocolat. Vive la société de consommation! Mais ca leur fait plaisir.
Les grands parents eux, évidemment, chacun un tapon de petits chocolats, plus ou moins gros. Finalement, trop à mon gout lol.

Ensuite, la merveilleuse chasse aux cocos. Comme c'est merveilleux de les voir être fiers de trouver des oeufs trop en évidence :-D
Pour eux cette chasse aura durée 1 hre. Mais en fait, ce fut 10 minutes de pur bonheur. Leur petit panier bien rempli de coco en plastic avec.. devinez, petits chocolats à l'intérieur, il fallait rentrer bien vite chez grand maman et grand papa pour se bourrer. Il faut les manger maman!
Oui oui.. Il le faut! :)

Hier, on a fait des biscuits de paques. Décorés de glacage et de bonbons, en forme de cocos et de lapins. Les enfants ont eu bien du plaisir.

Malgré la fatigue, les enfants sont là et bien là et ils n'ont pas à me voir en manque d'énergie. J'étais bien contente de faire ces petites activités avec eux! :)
Aujourd'hui, j'avais mis une jupe fleurie, une petite camisole et un cardigan le tout dans les teintes de bleu poudre et vert lime.

Beau printemps,
quand reviendras-tu,
faire pousser les fleurs,
faire pousser les fleurs...

J'ai donné des photos de famille à ma grand-maman. Elle était heureuse.
C'est ca, Pâques. Être en famille et se faire plaisir. Manger du jambon et avoir mal au coeur juste à sentir le chocolat!

Demain, congé! :-)

lundi 2 avril 2007

Oops!!

Do you have a cheating heart?


Your score is: 85


When the cat is away the mice will play - and, in your case, the cat could even be in the next room. While you may never have actually two-timed anyone, you certainly show the attitudes and tendencies of a cheat. You don't think relationships should be, or even can be, monogamous. For you, variety is the spice of life. While the word "cheat" may have negative connotations, perhaps you are simply open-minded and more liberal than most. (Different strokes for different folks.) In this case, your attitude might not be a problem…if you can find a partner who shares your idea of commitment. Even couples that think they can handle infidelity, however, are often surprised by the strange mix of emotions that it creates. Jealousy and bitterness can destroy the most well-intentioned, open-minded couple, so weigh the pros and cons before exploring new horizons.

jeudi 29 mars 2007

Trop drole... c'est mon année de naissance!!

You Belong in 1972

If you scored...

1950 - 1959: You're fun loving, romantic, and more than a little innocent. See you at the drive in!

1960 - 1969: You are a free spirit with a huge heart. Love, peace, and happiness rule - oh, and drugs too.

1970 - 1979: Bold and brash, you take life by the horns. Whether you're partying or protesting, you give it your all!

1980 - 1989: Wild, over the top, and just a little bit cheesy. You're colorful at night - and successful during the day.

1990 - 1999: With you anything goes! You're grunge one day, ghetto fabulous the next. It's all good!

mardi 27 mars 2007

Open minded

You Are 84% Open Minded

You are so open minded that your brain may have fallen out!
Well, not really. But you may be confused on where you stand.
You don't have a judgemental bone in your body, and you're very accepting.
You enjoy the best of every life philosophy, even if you sometimes contradict yourself.

dimanche 25 mars 2007

Ma "religion"

You scored as agnosticism. You are an agnostic.

Though it is generally taken that agnostics neither

believe nor disbelieve in God, it is possible to be a theist

or atheist in addition to an agnostic. Agnostics don't believe

it is possible to prove the existence of God (nor lack thereof).

Agnosticism is a philosophy that God's existence cannot be

proven. Some say it is possible to be agnostic and follow a

religion; however, one cannot be a devout believer if he

or she does not truly believe.

agnosticism

75%

Buddhism

67%

Satanism

67%

Paganism

58%

atheism

58%

Islam

54%

Hinduism

46%

Judaism

29%

Christianity

25%

Which religion is the right one for you? (new version)
created with QuizFarm.com

vendredi 23 mars 2007

Haze






J'ai tant à dire
Sans trouver les mots
J'ai tant à vivre
Sans trouver le souffle
J'ai tant à faire
Sans trouver le courage

Cet étau qui m'enserre
Ce voile de brume
Haze est mon nom
Haze... Depuis si longtemps

Brouillard qui m'égare
Je m'enlise dans ma vie
mes pas sont lourds
Mes pas sont incertains

Mes maux sont grands
Ma tête fait mal
Mon corps s'en ressent
Et le coeur, lui, s'emballe



Don Paulson



Je te sais
Je t'entends
Je te vois
Je te sens

En moi comme un poison
Tu fais ton chemin insidueux
Tu sèmes le malaise
La noirceur et la solitude

Au bout de tes forces
mon combat sera vainceur
Je goûterai la vie
Je balayerai la noirceau

Je m'abandonne
Je veux m'imprègner de vie
Ma force sera celle qui jaillit
La force de mes passions
La force du volcan





Mystgurl On DeviantArt

mercredi 21 mars 2007

Qui vient de..

Vancouver?

J'essaie de voir dans le peu de gens qui ont l'autorisation de me lire ici.. qui est le vancouvereux? ;)

mardi 20 mars 2007

Réflexions sur ma vie? lol

“To love is to suffer. To avoid suffering, one must not love. But then, one suffers from not loving. Therefore, to love is to suffer; not to love is to suffer; to suffer is to suffer. To be happy is to love. To be happy, then, is to suffer, but suffering makes one unhappy. Therefore, to be happy, one must love or love to suffer or suffer from too much happiness.”
Woody Allen

lundi 19 mars 2007

Ma personnalité

Your Personality is Very Rare (INFP)

Your personality type is dreamy, romantic, elegant, and expressive.

Only about 5% of all people have your personality, including 6% of all women and 4% of all men
You are Introverted, Intuitive, Feeling, and Perceiving.

dimanche 18 mars 2007

18 mars 2007






Plus ou moins bien... Y a des jours ainsi. Sans pouvoir y mettre des mots. Sans réussir à bien saisir le sentiment. J'me terrerais dans une cabane au fond des bois. J'irais marcher des milles juste pour...


Je suis seule et j'ai besoin de solitude, car je m'entoure d'un tourbillon pour essayer de ne plus voir, ne plus ressentir, ne plus sentir.


Non, ce n'est pas une dépression.


C'est la vie.


Ma vie.


Beau gâchi tant qu'à moi. Ahhhhhhhh mais non.. je ne peux dire cela.. voyons. Ma vie m'a donné 2 beaux enfants. C'est pas rien. Non c'est pas rien et jamais je ne les renierais. Je les aime mes amours. Mais mon amour pour eux n'est plus assez.


Je me perds dans mes folies pour m'oublier alors que le but c'est me retrouver.


Pourquoi je me perds? Simplement car je ne peux toujours pas vivre vraiment. Je fuis, je me sauve au lieu de pleinement ressentir.


Je me perds dans la vie des autres, virtuellement. Mais ces autres, qui sont si importants pour moi quotidiennement, que suis-je moi pour eux sinon que des mots? Un peu d'exotisme ou d'érotisme pour ensoleiller leurs fantasmes? Oui c'est bien et j'aime être enfin vue, lue, écoutée. Mais j'ai besoin d'être désirée, aimée, comprise.


Je me sens seule dans mon tourbillon.

Marcus Ranum


Ah oui, n'oublions pas. Nous sommes dimanche. C'est mon humeur normale du dimanche. Trop forte dose de MON quotidien. Trop forte dose de MA vie.

J'ai fait du damage control encore hier soir.

Vive la planche, vive la croix.

Le pire, y a personne qui m'oblige, sinon moi et ma satanée culpabilité et ma maudite peur, et mon manque de courage.

Bravo bella.... Toute une femme de tête.


J'écris et j'ai l'impression d'être d'une platitute et d'une morosité... Mais ce n'est qu'un sentiment qui passe. Mots et Maux qui doivent sortir, que je dois écrire, qui doivent être lus.


Y a des jours où ca me fait du bien de sortir tout ca. Y a des jours où ca va moins bien. Y a des jours où mon high est a mute, y a des jours et je retombe dans ma mort.

Aujourd'hui, je me sens morte. Sans projet, sans but. Je n'ai personne à aimer. Personne à qui donner tout ce que j'ai à donner.


J'aimerais moi aussi ressentir le bonheur en faisant ma vaisselle... simplement.

samedi 17 mars 2007

So true...


“Nobody dies from lack of sex. It's lack of love we die from.”

Wow.. right on!!!

So read and learn men out there! lol

Scorpio - Your Love Profile

Your positive traits:

You're red hot passion makes anyone you date feel extremely wanted
Loyalty, to the point of doing anything to protect your lover
You are mysterious and charismatic - and you easily draw people in

Your negative traits:

You tend to be paranoid and think that the worst is going on with your lover
You turn cold and mean at the first sign of conflict in relationship
You sometimes become obsessed with dates - so much so that you develop jealousy early on

Your ideal partner:

Someone who will take the time to win you over. Not an easy task!
Is able to keep up with your carnal appetite... lots of stamina needed.
Reassures you of their love and loyalty on a daily basis.

Your dating style:

Intense. You prefer to stay in with take out and conversation - so that no one else is distracting you and your date.

Your seduction style:

Hot. New partners have trouble believing that your libido is for real.
You have incredible sexual intuition - you always know what your lover craves
A bit bossy. You know what you want, and you certainly aren't afraid to ask for it.

Tips for the future:

Don't be so secretive with your love - they want you the way you are
Let go of your jealousy. Your partner has chosen *you*
Spend more time alone, doing things you love. It will help you be less obsessive.

Best color to attract mate: Dark red

Best day for a date: Tuesday

mardi 13 mars 2007

À la question pourquoi êtes-vous mal mariée...

















Petit email échangé banalement, mais la question qui m'étouffe.. :) Tiens. pourquoi ne pas partager la bonne nouvelle.. :-p


Ahhhhhhhhhhhhhhhhh... si vous voulez tout savoir mon cher, c'est mon âme
entière que vous fouillerez. Comment en suis-je venue à...

Depuis quelques années, je sonde ma tête pour comprendre où j'ai pris
la dérive, où je me suis perdue, où j'ai abdiquer et où j'ai pris un
moule.
J'ai aussi finalement compris où est mon manque. Reste à voir ce que
j'en ferai.

Mon blog, ce n'est qu'une parcelle de moi. Une parcelle
vendante vous en conviendrez :-p Quoi de mieux quand on a envie de crier que de
parler de cul pour avoir un auditoire. Tandis que les blogs de vie, et bien, si
on a juste le quotidien banal à exposer, qui donc irait me lire?

Depuis que j'ai recommencer à être moi-même, moi qui s'est tue
pendant plus de 10 ans, j'ai un besoin de crier et c'est ce que je
fais.

Étant donné qu'il faut bien partir de quelque part, j'ai opté
pour mon côté givré, ma folie, mon expression, corporelle ou de
communication.

Je suis mal mariée, car je me suis tuée
volontairement mais inconsciemment.
Trop compliquée hein? Ahhhhhhhhhhhhhhhh
les femmes complexes..:-p

Donc.. pourquoi je suis mal mariée.. Parce que j'ai menti dès les débuts. Pas volontairement. Je me suis menti à moi même. J'étais convaincue que lorsque l'on décide quelque chose, ca marche.
Si je décide que ce gars là est le bon, ca le sera.
Il avait toutes les qualitées et surtout aucun des défauts... Mais non. c'est pas ca. C'est pas comme ca que ca fonctionne. Il faut avoir de l'amour, de la passion, de l'intérêt, une complicité...
J'ai tais toutes mes questions, tous mes doutes, toutes mes peurs. Je ne voulais plus avoir mal et ressentir ces excès de passion. J'ai cru être capable de faire ma vie sans amour en me contentant des autres passions dans ma vie.

Balivernes! Je suis beaucoup trop intense, passionnée et vraie. Je me suis tuée...

Et là, je veux vivre. Je suis sortie de mon moule. Je rue dans les brancarts. Je dépoussièrises mon quotidien et ca en boulverse plusieurs. Y compris moi.
Mais je ne peut être moi du jour au lendemain.. ma reconquête de moi se fait tranquillement. Je dois me délier, me réapprivoiser, réapprendre à m'aimer, me laisser découvrir... connaître mes limites, connaître mes aspirations profondes, car là j'ai un sens, un feeling.. mais qu'est-ce qu'un feeling?

Enfin.. voilà une reponse à une question..;)

dimanche 11 mars 2007

Il y a 365 jours dans une année


Mystic Haze sous le soleil

L'an passé, pareille date, le soleil sur ma peau, la douceur des gains de sable sous mes orteils. Je goutais pour la première fois de ma vie aux vacances comme telles perçues par la majorité des gens.
Nous y allions pour renouer, pour vivre une passion et une complicité qui ne faisait pas partie de nos vies.
Sans vraie conviction, j'y allais, me disant, peut-être. Qui sait. La fatigue accumulée, j'abdiquais et me disais que les vacances me ferait du bien.
Les enfants m'ont manqués et ma routine qui m'empêche de trop voir que je ne suis pas heureuse. Le nez collé sur ma vie pendant une semaine, c'était trop pour moi.
Je rêvais d'aventure et je me retrouvais dans ma monotonie, seulement à des kilomètres de chez-moi.
Je voyais la sensualité, l'amour, la joie, le jeu, le désir partout autour de moi. C'était trop pour moi.
Chaque endroit est différent, dépendant qui est avec soi.

J'aurais aimé te trouver beau.
J'aurais aimé te désirer.
J'aurais aimé jouer à la vie et à l'amour avec toi.
J'aurais aimé rire, toucher et goûter.
J'aurais aimé aimer ce voyage comme il devait l'être.
J'aurais aimé être emplie d'amour à la vue du bouquet de fleur que tu avais commandé à notre chambre avant même notre arrivée.
J'aurais aimé t'aimer comme tu m'aimes.
J'aurais aimé ressentir ces sentiments qu'une femme doit éprouver pour l'homme avec qui elle partage sa vie.

Mais...

Où en sommes-nous rendus après un an. Dieu qu'il s'en est passé des choses.
Sans vergogne et sans scrupules hein? Qui j'essaie de berner?
Des scrupules j'en ai des tonnes.
Pour une fois dans ma vie, je fais taire la plupart des petites voies qui me disent de faire attention, que c'est pas correct, de penser avant d'agir, que je vais me blesser, que c'est dangeureux, que, que, que....Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh SHUT UP!

Je vis!
Je suis égoîste!
J'ai du plaisir!

Je suis pas comblée, évidemment. Tout ca n'est qu'une passade. Je vis ma crise d'adolescence. Mon volcan est en ébulition. Quand toute sa lave sera éteinte, qu'adviendra-t'il de moi?
Je rêve d'amour, de complicité, de dimanche matins à se vautrer sous l'édredon, à mélanger nos corps, à prendre notre petit café dans les rayons du soleil et à jardiner ensembles.
Je rêve de me sentir en paix avec ma vie.
Je rêve de plénitude, de tranquilité, mais d'aventure. Avec quelqu'un. Quelqu'un que j'aimerais et qui m'aimerais.

Je rêve?

Un jour, ce sera possible? Ou si ma destinée est déjà toute tracée?

Serais-je capable d'aimer à nouveau? Serais-je un jour à nouveau aimée?

Pour le moment, je vis ce que je n'ai vécu. Et c'est bien ainsi. Je me connais.. ca ne saurait durer.

Je suis femme, et je vis ma féminité. Pour ceux que ca indigne, basta! Pour ceux qui en profite, et bien... ;-p

Sans scrupule et sans vergogne... Ouais.. peut-être.. :p Certains jours, plus que d'autres. Les week-ends me rentrent toujours un peu dans le corps et dans l'âme.

Wouch wouch sentimentalité. :-)

jeudi 8 mars 2007

Mes images, mes photos...

En haut, mon entête.. vous aimez?
Ce sont des images de moi, mon moi-même. J'adore la photographie.. J'adore sentir l'image.. voir quelque chose.

Probablement que pour plusieurs ce n'est que des photos, mais pour moi, j'ai VU quelque chose de spécial quand je regardais dans mon viseur..

J'adore... Et je les aime mes photos :)

mercredi 7 mars 2007

J'me suis gâtée...

Ce soir, j'me suis gâtée....


Oui oui.. gatée.


Un bon gros morceau de chocolat noir, fort, avec fondant à l'intérieur. Une douce crème, onctueuse, délicieuse.

Ahhhhhhhhhhhhh je sais.. Il ne faut pas. Mais quand on a un vice, une fois de temps en temps, c'est pas si mal non?


Faut pas mettre du chocolat sous le nez d'un addict. C'est créer une frustration! ;) Donc aussi bien en prendre plein la gueule, et c'est ce que j'ai fait.

Je m'en porte pas plus mal. Pas de maux de coeur, pas de kilo en trop, pas même de carrie.

Juste un petit plaisir de manger ce qu'il y a de meilleur.


Ca et mon p'tit rouge.. menoummmmmmmmmm. J'ai encore le goût dans ma bouche...

lundi 5 mars 2007

Si longtemps

Il me semble que ca fait longtemps que je n'ai pas parlé de ce qui se passe dans ma vie...

J'aurais le goût de débaptiser mon blog pour "Les déboires d'une femme mariée" ou bien
"Femme dévergondée, sans vergogne" ou bien "Sans scrupules, où sont mes principes?"
Je sais pas. J'aurais pourtant tant à dire.
La peur d'avoir des rats à l'interne me tenaille. Et pourtant, il me semble être prudente.

J'aimerais bien que ceux qui me lisent, m'écrive à la suite de ce message. Il est possible que je refiltre un peu.


Préoccupation quotidienne
Une seule vie à vivre
Tout se résume à ce petit bout de phrase qui me consume
Qui dirige mes actes et mes pensées

Liberté
Liberté d'expression
Expression écrite, expression corporelle, expression sensorielle
Liberté de vivre
Liberté de jouir
Liberté de goûter
D'expérimenter

La rage intérieure
La rage de vivre
La rage au coeur
La rage au corps

J'ai une rage de faire et de respirer comme encore rarement j'ai eu
J'ai ce besoin vital de me réaliser moi, en tant que moi
Ce moi oublié depuis tant d'années
Ce moi qu'à peine quelques rares âmes connaissent car depuis une éternité je me cache

Cachée sous ce voile de conformité sociale
Cachée sous cette carapace difficile à percer
Ce mur de faux isolement
Ce mur de raison, ce mur satisfesant et endurable

Des bonheurs, tous les jours en sont remplis, mais la plénitude, la joie de vivre et le bonheur ne sont pas fait que de petites joies
Le manque est là
Est-ce que je ne suis pas capable de me contenter de petits bonheurs?
Les petits bonheurs sont pour moi des bonbons dans une vie heureuse
Ce ne seront jamais eux qui me rendront complètement heureuse

Se contenter
Pourquoi faudrait-il se contenter
Ce mot grince à mes oreilles
On ne peut se contenter d'une vie
Il faut la vivre, l'améliorer, pousser vers un absolu
Le dépassement de soi
Aller au bout de ses limites


J'aspire à respirer et inspirer sans étouffer...